Francesco Petrarca - Grazie ch’a pochi il ciel largo destina... (French (Middle French) translation)

Italian (Medieval)

Grazie ch’a pochi il ciel largo destina...

Grazie ch’a pochi il ciel largo destina:
rara vertú, non già d’umana gente,
sotto biondi capei canuta mente,
e ’n humil donna alta beltà divina;
 
leggiadria singulare et pellegrina,
e ’l cantar che ne l’anima si sente,
l’andar celeste, e ’l vago spirto ardente,
ch’ogni dur rompe et ogni altezza inchina;
 
e que’ belli occhi che i cor’ fanno smalti,
possenti a rischiarar abisso et notti,
et tôrre l’alme a’ corpi, et darle altrui;
 
col dir pien d’intellecti dolci et alti,
co i sospiri soave-mente rotti:
da questi magi transformato fui.
 
Submitted by Guernes on Sun, 07/01/2018 - 21:21
Align paragraphs
French (Middle French) translation

Une beauté... (Ronsard)

Une beauté de quinze ans enfantine,
Un or frisé de meint crespe1 anelet,
Un front de rose, un teint damoiselet,
Un ris qui l'âme aux Astres achemine ;
 
Une vertu de telles beautés digne,2
Un col de neige, une gorge de lait,
Un cœur jà meur3 en un sein verdelet,
En Dame humaine une beauté divine ;
 
Un œil puissant de faire jours les nuits,
Une main douce à forcer les ennuis,
Qui tient ma vie en ses doigts enfermée
 
Avec un chant découpé doucement
Or' d'un souris, or'4 d'un gémissement,
De tels sorciers ma raison fut charmée.
 
  • 1. maint crêpe
  • 2. Prononcer : dine
  • 3. déjà mûr
  • 4. Tantôt un rire, tantôt
© Christian Guernes
Submitted by Guernes on Sun, 07/01/2018 - 21:41
Author's comments:

Ce sonnet de Ronsard (Premier livre des amours - sonnets à Cassandre - 1552) est pris de Pétrarque.
.
-- Un coeur ja meur en un sein verdelet
-- Sotto biondi capei canuta mente.
.
-- Avec un chant découpé doucement,
-- Coi sospir soavemente rotti.

See also
Comments